La promesse : Kyoto, deuxième jour

Fidèle à la promesse qui a été faite à Diouf sur le quai du car avant de partir, bin ouais on a cherché le fameux nectar vert au wasabi si cher à Diouf. Et on l’a presque trouvé. On a trouvé le Get 27 au wasabi macération 5 ans. Pas le dix ans.
Alors on va continuer à chercher et écumer tous les bars à whisky et autres bouges remplis de Philippines, les unes plus accueillantes que les autres, du Japon. Certains sont bien allés chercher du côté des geishas mais ces dernières ne servent que du thé. Au wasabi aussi.
Demain c’est Fukuoka. Peut être plus de chance pour le green nectar macération 10 ans.
À noter que pour la suite du séjour il a été décidé d’adjoindre un assistant à notre reporter, ce dernier ayant trop donné de sa personne dans la quête (quête) verte ( et on ne parle pas de Hulk).

Par souci de confidentialité nous tairons le nom dudit reporter par contre l’assistant appointé est un fils de P…reze.

La proximité géographique du voisin coréen donnerait-elle des envies de dynastie à notre Preze vénéré qui n’a d’égal que le plus fort des tsunamis et à côté duquel Fukushima n’est qu’une vaguelette à peine digne d’être bodysurfée.
Toujours est-il qu’une délégation d’esquiches est allée au temple de la fertilité pour verser des seaux de pièces et souhaiter encore plus de descendants à notre bien aimé Fu Manchu 1er.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.